L’écriture dans tous ses états

Sélection de textes et voix étudiantes

Retour au sommaire

I. Cartes postales

Vous pouvez écoutez ces envois comme les synopsis des textes qui n’ont pas été écrits. Ce sont aussi de brèves ethnographies sonores du printemps 2020. Et ce sont encore des archives de voix brutes ou bricolées.

Vous pouvez recevoir cette sélection de cartes postales comme l’adaptation vocale d’une soirée qui n’a pas eu lieu. Ce sont aussi des fragments de vies intérieures déposés dans le micro. Et ce sont encore des lettres, des notes, des tracts, des chants lancés à la ronde.

Vous pouvez entendre ces voix enregistrées comme un collectif qui vous dit Bonjour. Ce sont aussi les Mondes parlés qui vous donne quelques nouvelles. Et ce sont encore des traces, vibrantes et en colère, pragmatiques et douces, d’un état de solitude inédit.

Programme complet à retrouver sur le site du Centre d’art contemporain.

 

“Greetingsfromlacoop”, Katia Leonelli, 3’16’’

 

“Définir/Limaces et alu”, Victor Delétraz, 2’29’’

 

“Dans ma chambre/Odeur de chambre/Photo absente/Si je devais”, Karine Deluz, 6’06’’

 

“Les messagères”, Juliette Boulliane, 3’05’’

 

II. Emma Rssx

Un travail où l’écriture permet une réinvention de soi à travers le format fragmenté du jeu de carte. Emma Rssx a présenté ce projet comme mémoire de Bachelor, sous la direction d’Ambroise Tièche, tout en y travaillant en parallèle à l’atelier d’écriture de Carla Demierre.

Cliquer sur l’image pour accéder au texte. Photo: HEAD/Raphaëlle Müller

 

III. Madeline Marone

A Degree in Self-Oppression: Retranscribings from Selected Notebooks, is a series of epithets, a collection of short writings, from cahiers spanning spring 2019 to winter 2021. It bridges together states of mind, as well as quotes from real people, relaying a mood of melancholia and nostalgia for the past, while retaining a complacency for the vie quotidienne, a feeling which seems to continue on unchanged, despite circumstances: regardless of deaths, a worldwide pandemic, travels, births, important rencontres, and the occasional LSD trip. No matter how much the narrator looks for something different, the same feelings persists along the passage of time. In short, one remains human, despite all weariness in that endeavor.

Cliquer sur l’image pour accéder au texte

 

IV. Tristan Bartolini

Une collection de textes, entre poésie, épisodes de vie et intimité de Tristan Bartolini qui a suivi le cours d’écriture de Fabienne Radi.

Cliquer sur l’image pour accéder au texte

 

V. Louise Hastings

Deux textes à l’humour cruel écrits dans le cours d’écriture transversal de Fabienne Radi entre 2015 et 2018.

VI. Rudiments d’un musée possible

https://www.rts.ch/play/radio/le-labo/audio/rudiments-dun-musee-possible-7?id=8712121&station=a9e7621504c6959e35c3ecbe7f6bed0446cdf8da

Cette création, signée Célia Houdart et Sébastien Roux pour l’émission Le Labo de la RTS Espace 2, est une adaptation radiophonique d’Antichambre, un projet mené en 2016 avec un groupe d’étudiantes de l’atelier d’écriture de la HEAD – Genève, sous la direction de Carla Demierre, à l’occasion des 20 ans du MAMCO. Il s’agissait d’offrir au MAMCO une annexe passagère consacrée à la question de l’écriture, un espace temporaire où penser le musée et son histoire dans leur dimension littéraire et leur rapport au texte. Ainsi, la nomenclature des salles du musée telle que l’a écrite Christian Bernard, son fondateur, a été choisie comme point d’origine et texte-source à partir duquel le projet s’est construit.