Head Voice IV – Tomi Ungerer

In discussion with Thérèse Willer

Every month, Ambroise Tièche unearths a notable lecture given at the HEAD – Genève during its history, from past to present. Most of the video recordings he uses have never been made public. A Visual Arts teacher and artist, Tièche comments on his choices, explaining the interest of these discourses in relation to contemporary art and design. For this new chapter, Tièche pays tribute to the late artist and cartoonist Tomi Ungerer, who gave a talk at HEAD in 2015. Ungerer’s immense career was in touch with the news stories and society of his time and embraced a number of different genres, styles and topics. Ungerer is joined in the discussion by Thérèse Willer, the curator of the Tomi Ungerer Museum.

Si le livre jeunesse vient immédiatement à l’esprit lorsque son nom est évoqué, notamment parce que trois générations les ont lues ou se les sont faites lire, puis à leur tour… Découvrir ou se rappeler toutes les dimensions de son travail est important. Un bon livre jeunesse est un livre qui s’adresse autant aux adultes qu’aux enfants. L’univers de l’auteur s’y trouve dans toute sa complexité, parfois masqué, parfois en trompe-l’œil. Mais ils sont là : l’érotisme et les sexualités, l’engagement politique et social inlassable ; contre le racisme, contre les exclusions, pour la paix, l’attention aux figures de la marge, les mal-aimées, les détestées, qu’elles soient humaines ou animales. Ce sont des fables qui disent la vérité.

« Es klappert die Mühle am rauschenden Bach », dessin pour Das große Liederbuch 1969-1975. Encre de Chine et lavis d’encres de couleur sur papier calque, 28 × 24 cm. Collection Musée Tomi Ungerer – Centre International de l’Illustration, Strasbourg. © Diogenes Verlag AG, Zürich / Ayants-droit Tomi Ungerer Photo : Musées de la Ville de Strasbourg / Mathieu Bertola

 

Cette rencontre a aussi ceci de magnifique, c’est qu’elle révèle les ressorts d’un processus créatif, ses étapes, ses tours et détours (apparents) et les nombreux champs où il s’est déployé. Sa parole et son humour, parfois cinglant, révèlent l’état d’esprit qui irrigue son œuvre, nous sommes témoins, en l’écoutant d’une pensée en action à chaque phrase.

 

Sans titre, dessin pour The Party, vers 1966. Encre de Chine et lavis d’encre de Chine sur papier blanc, 46 × 61,5 cm. Collection Musée Tomi Ungerer – Centre International de l’Illustration, Strasbourg. © Diogenes Verlag AG, Zürich / Ayants-droit Tomi Ungerer Photo : Musées de la Ville de Strasbourg

 

Crédit couverture:
Sans titre, dessin pour Clic Clac, 1989
Encre de Chine et collage de fougères séchées sur papier canson
25 × 35 cm
Collection Musée Tomi Ungerer – Centre International de l’Illustration, Strasbourg
© Diogenes Verlag AG, Zürich / Ayants-droit Tomi Ungerer
Photo : Musées de la Ville de Strasbourg